05 mai 2006

Buzz Lightyear Laser Blast: réponses aux questions des fans

Le 5 avril 2006, DCP rencontrait des Imagineers de Disneyland Resort Paris (Beth Clapperton, directrice artistique de Buzz Lightyear Laser Blast, Laurent Cayuelha, concepteur rédacteur à Disneyland Paris Imagineering et Yves Benyetta directeur créatif toujours à DLPI) pour leur poser quelques questions venant directement des fans. Ceux-ci les avaient posé quelques jours auparavant sur le forum. Voici une synthèse qui devrait vous en apprendre davantage sur l'attraction.

photo_003

Beth Clapperton

Quel a été le challenge principal d'installer Buzz dans le Visionarium? Pourquoi ce choix?

Le temps! 19 à 20 mois depuis la mise en place des palissades (l'installation du ride + décor a pris 9 mois). L'attraction est adaptée aux bâtiments de type Circle-Vision, voilà pourquoi elle a été placée là.

Quelles sont les différences avec les autres versions de l'attraction, et au niveau des véhicules?

L'attraction est 90% identique à celle de Californie et Hong-Kong. Les matériaux sont différents pour s'adapter aux normes françaises. Il y a également une scène supplémentaire (avec la grue soulevant une pile et les piles à faire tomber, juste avant d'entrer dans le vaisseau de Zurg.) Cette scène a permi de mieux raconter l'histoire en faisant une transition entre les deux scènes. Le tracé du circuit est donc légèrement différent à cet endroit, et permet de découvrir Zurg au dernier moment (contrairement aux autres versions où on le voit de loin). Au niveau des véhicules, seul le nom change (XP-41 pour nous - XP pour Factor X Protector). Enfin, certains dialogues et textes français sont traduit différemment de la version américaine, pour mieux coller chez nous.

Auriez vous aimé améliorer des choses?

Avoir un peu plus d'hauteur. Dans le vaisseau de Zurg, contrairement à la version américaine, le plafond trop bas a empêché de faire pendre des câbles et d'installer un grand logo "Z" de ZURG pour faire mieux comprendre où l'on se trouve.

La file d'attente extérieure sera-t-elle couverte un jour?

Pour l'instant ce n'est pas prévu.

A propos des Mickey Cachés...

Il y en a 3 dans le ride et 2 dans la file d'attente. Quand ces Mickey sont peints sur des fresques, ils sont "non officiels" et placés au feeling par l'Imagineer. Quand ils font partie du décor, ils sont bien naturellement prévus à l'avance et répertoriés.

Qu'apporte BUZZ à Disneyland Resort Paris?

On a trois types d'attractions en un: le dark ride classique en lumière noire, le système d'omnimover comme Phantom Manor mais qu'on peut cette fois "piloter", et un jeu interactif de shooting comme la Shooting Gallery, le tout intégré dans une histoire, ce qui bonifie l'ensemble. Et bien sûr, la répétabilité, l'envie de venir refaire l'attraction quand on a compris que telle cible valait plus qu'une autre, trouvé une cible cachée ou pigé des "astuces" et qu'on les partage avec ses amis.

En quoi Buzz s'intègre-t-il dans Discoveryland? Pourquoi avoir remplacé le Visionarium par Buzz?

Discoveryland propose une vision du futur vue par les visionnaires du passé et d'aujourd'hui. Léonard de Vinci, George Lucas, et Pixar. Les références du futur pour les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas les mêmes qu'il y a 15 ans. Et le Visionarium, après 15 ans, ne correspondait plus aux attentes des visiteurs (alors qu'il n'a fallu que 6 ans à Captain EO pour être considéré obsolète). Pour WDI, c'est une évolution normale mais il n'est pas question de transformer Discoveryland en Tomorrowland.

Pourquoi n'avoir pas construit Buzz aux Studios?

Question de temps. Créer une nouvelle infrastructure pour l'attraction et la faire fonctionner aurait demandé des mois de plus et décalé l'ouverture d'autant. La stratégie est d'avoir une nouvelle attraction prête pour chaque haute saison, et ne pas râter ce créneau. C'est donc un choix stratégique.

Buzz, Cars, Nemo... assiste-t-on à une "Pixarisation" de DLRP?

Pixar appartient désormais à Disney et ce sont à la base deux entités qui ont le même fond. La stratégie est d'utiliser les personnages et les histoires qui marchent, qui plaisent, et les placer dans des endroits qui s'y prêtent quand c'est possible (à ce titre, Aladdin et le Roi Lion n'existaient pas à Adventureland en 1992). Personne ne reproche la "Lucasation" du parc avec Star Tours + Indy!

Pourquoi Richard Darbois ne double pas Buzz dans la version française?

Apparemment il n'était pas disponible.

Y a t-il des clins d'oeil dans l'attraction?

Oui, l'audio animatronic de Buzz dans la bataille finale a le nom d'Andy dessiné sous sa chaussure. La carte des planètes dans la file d'attente comporte des noms d'Imagineers ayant travaillé sur l'attraction. D'autres clins d'oeil vont également arriver très rapidement!

Combien de fois avez-vous fait l'attraction?

Beth, sur les 3 dernières semaines, a du faire l'attraction environ 200 fois.

Les scores personnels des Imagineers:

Beth: 660 000
Yves: 229 000
Laurent: secret

Voir l'album photo: http://dcpblog.canalblog.com/albums/buzz_l_eclair__interviews/index.html

Posté par Grandmat à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Buzz Lightyear Laser Blast: réponses aux questions des fans

Nouveau commentaire